Menu du site
Autres
Liens 
Em Portugais :
Nuno Alvares Pereira

Vida do Santo Condestavel
e na Mensagem de Fernando Pessoa

En Français :
Kalissimo : livres en particulier la collection Mazenod
 
Quoi lire en Vacances

Librairie Photo

Boutique Portugal

Software

Calendriers 2015

Le serpent - légende

Tires, tu tueras !

Selon le Père Antonio Lourenço Farinha dans "Sertã e o seu Concelho" Pinho Leal écrivait en 1874 :
"Cette paroisse a la tradition suivante : un noble chassait lorsqu'il fut attaqué par un énorme  serpent qui vivait dans l'épais maquis qu'il y avait à cet endroit. Horrifié par une telle apparition il grimpa sur un arbre et pris d'une grande peur, il demanda l'aide de N. Senhora dos Remédios et pria avec une fois telle que Notre Dame l'entendit, car brusquement il s'est trouvé tellement de courage qu'il chargea son fusil et tira de suite avec fermeté et bonheur sur l'"horrible animal",  le tuant sur le champ.
En reconnaissance il a fait ériger un ermitage et le dota avec des biens après sa mort. Près de l'autel où il y a son image, il existe pour mémoire la mâchoire du serpent, qui de toute évidence a un mètre de long.

 
Painel de azulejos representando a morte da serpente - Sra dos Remédios 
sur le mur externe de la chappelle de Nossa Senhora dos Remédios - © Virginia Manso

Tous les ans a lieu le pèlerinage à N. Sra dos Remédios lors de la fête du 15 Août 
La paroisse de Nossa Senhora dos Remédios près de Sertã -Portugal
Templiers

Sur la porte latérale de l'église il existe une Croix du Temple gravée sur du granit; elle a dû appartenir au premier ermitage qui y fût construit par les membres de l'Ordre des Templiers. La commune de Sertã a appartenu à l'Ordre des Templiers de 1165 à 1174.
   
Capelania

En 1730 la paroisse comptait les localités suivantes: Casal d'Horta, Ladeiras, Cardim, Casal do Moniz, Pinhal Fundeiro, Pinhal Cimeiro, Abegoaria, Montinho, Nogueirinha, Outeiro das Colheres, Carrascal, Valada, Boais, Ramalhosa, Portela dos Bezerrins, Farpado, Casal da Cerejeira, Casal do Fidalgo ou do Gomes, Pederneira, Mosteiro Cimeiro, Mosteiro Fundeiro, Pombas e Machial da Carreira. Elle aurait eu alors un total de 295 âmes.

Le Père Padre Manso de Lima disait qu'en son temps il y avait encore dans les maisons du chapelain les restes d'une architecture ancienne et dans les jardins autours de la chapelle les fondations du couvent de Santa Maria que les Templários y auraient eu - l'endroit étant controversé car on peut aussi comprendre par couvent de Santa Maria celui de Seixo dans la paroisse civile de Castelo selon le Père Padre Antonio Lourenço Farinha.

La paroisse s'est aussi appelée de Nossa Senhora do Olival juqu'au XVIII ième siècle. La population était très pieuse et noble, le Conétable D. Nuno Alvares Pereira l'un des grands héros portugais ayant une dévotion particulière à Notre Dame y laissant en mémoire une statue de cire à sa taille et venait y prier régulièrement avant d'aller à la bataille.
* *